Les tares de la démocratie ne doivent pas conduire aux extrêmes

Un billet de Jean-Luc Lefèvre

Invoquer les dérives de la démocratie, ses tares même, toutes bien réelles, pour en appeler à des extrêmes qui, de toutes façons, les uns comme les autres, ont déjà fait leurs mauvaises preuves, c’est se résigner à la facilité et établir une curieuse hiérarchie entre les uns et les autres.

Brandir la peur, même parfaitement justifiée, du péril rouge, réel ou virtuel comme le P.T.B., ne suffira jamais pour convaincre que le péril brun est préférable, ni à court ni à moyen terme.

Si la démocratie ne fonctionne plus, ou mal, si ses représentants sont devenus méprisables parfois, changeons-la.  Cela n’appartient qu’à nous de nous engager après nous être indignés… Mais l’indignation ne peut être à sens unique, sauf à perdre toute crédibilité !

2 réflexions sur « Les tares de la démocratie ne doivent pas conduire aux extrêmes »

  1. Tout d’abord, Monsieur Lefèvre, cette question ne semble pas relever du Retour de la Wallonie à la France sauf, peut-être, à comparer la démocratie en France et la démocratie en Wallonie.
    Comparaison qui devrait faire ressortir les éléments positifs des démocrates de France par rapport aux « tambouilles » wallonne et, évidemment, bruxello – belges.
    Personne ne souhaite remplacer les partis catalogués comme démocrates par des formations dites brunes ou par des formation dites rouges et inversement.
    Toutefois, qui sont les électeurs excédés qui votent, à l’occasion, pour ces formations extrêmes ? Des citoyens abusés, déçus, dégoutés qui, navré pour vous, s’engagent dans un vote de protestation avec l’espoir d’un changement qui n’arrive malheureusement jamais, même après des conflagrations guerrières dévastatrices comme en 40/45.
    Qui faut-il changer Monsieur Lefèvre ? L’Homme au pouvoir et de pouvoir bien entendu.
    Puisque vous vous signalez comme engagé alors tentez donc de convaincre les électeurs de réfléchir et de changer leurs « habitudes » de vote.
    Si déjà, le citoyen électeur punissait l’un ou l’autre parti démocrate « fautif » par un basculement majeur, majoritaire, de son choix vers un autre parti démocrate, alors une réflexion salvatrice chez le « puni » pourrait sans doute naître.
    Les traversées du désert pour l’un ou l’autre parti politique n’ont jamais fait de tort à la démocratie.
    A votre engagement citoyen, Monsieur Lefèvre, vous êtes certainement beaucoup plus jeune que moi !

    J'aime

  2. La démocratie est la forme politique du capitalisme (Georges Bernanos) comme le communisme de Hedeboue est le faux-nez rouge de la Flandre.

    Le péril brun ? Combien de divisions ? « Il n’y a jamais eu de menace fasciste en France » (Lionel Jospin en 2002) Alors, en Wallonie,…

    Tout peuple a le droit et le devoir de persévérer dans son être, à plus forte raison quand l’ennemi vous désigne, (l’ennemi politique, pas l’ennemi privé) c’est-à-dire l’ennemi qui met votre communauté en danger de mort. Et si vous ne désignez pas l’ennemi, c’est l’ennemi qui vous désigne. (Carl Schmitt)

    A côté de l’ennemi réel (les Flamands qui veulent nous tuer) il y a l’ennemi imaginaire, entretenu par le pouvoir, comme dans le roman d’Orwell, avec la minute de haine.

    En l’occurrence, le péril brun, c’est une diversion de l’ennemi intérieur pour empêcher la mobilisation du peuple Wallon, conscient de lui-même.

    Dès qu’un Wallon se mettra à parler d’identité ou d’ethnie, les humanistes, toutes obédiences confondues, le montreront du doigt… mais ils resteront inaudibles face à la Flandre. J’ai déjà exposé ce qu’il aurait fallu faire, ici et ailleurs. Je ne me répéterai pas.

    A présent, il est beaucoup trop tard. Et ni vous ni moi n’avons la main. Le rattachisme est un mouvement de témoignage, plus de pouvoir.

    Je soutiens la cause par principe mais je n’espère pas qu’elle me soutienne.

    Cordialement,

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s