la Wallonie radiographiée par la C.E.S.E.

Chères amies et chers amis de l’AWF,

Nous vous invitons à découvrir une étude objective, sur base de chiffres et de constats, qui n’émet pas de jugements sur les politiques menées (ou pas !). 

75 ans d’histoire économique en Wallonie : 1945-2020, publiée par le C.E.S.E (Conseil Economique Social et Environnemental de Wallonie.)

Les graphiques des courbes du P.I.B. de Flandre et de Wallonie montrent le basculement, d’abord, l’écart qui se creuse ensuite, sans se combler. Les politiques wallonnes peinent à éviter de retomber plus bas, de crise en crise…

L’aveu : « les objectifs ambitieux ont du mal à se concrétiser en termes de création de valeur et d’emploi » (données les plus récentes, entre 2010 et 2020).

Et durant tout ce temps, combien de fois n’a-t-on entendu dans la bouche de certains politiques que la Wallonie se redressait ? Surtout en périodes électorales !

Chacun pourra se faire une idée suite à une lecture très instructive des pages annexées. Pour notre part, nous posons la question suivante qui va ouvrir débat sur notre site de l’ALLIANCE WALLONIE FRANCE :

 Mais que convient-il donc de faire pour que notre Wallonie se redresse REELLEMENT ?

7 réflexions sur « la Wallonie radiographiée par la C.E.S.E. »

  1. Comment la Wallonie pourrait-elle se « relever » si tous les postes clefs du Fédéral sont entre les mains de Flamands qui, eux, sont conscients ethniquement, historiquement, linguistiquement et qui nous ont désignés à la fois comme leurs ennemis et comme un territoire à coloniser ?

    L’histoire de la Wallonie est celle de sa disparition progressive. Le remplacement actuel du français par le globish (l’opération Still standing for culture est une honte !!!) en est une étape cruciale, peut-être l’avant-dernière avant l’évanouissement complet.

    Un célèbre réunionniste tient à peu près le propos suivant : « Quand ces fainéants de chômeurs assistés wallons ne bénéficieront plus des largesse des courageux travailleurs flamands, alors, il faudra bien qu’ils se tournent vers la France. » Ce discours-là, hélas encore trop fréquent chez les réunionnistes, est la pire contre-publicité qu’on puisse imaginer. La question des transferts est toujours abordée en sens unique : il faudrait d’abord établir un inventaire des pillages de la Flandre en Wallonie.

    Enfin, je tiens à signaler que de plus en plus de Français prennent fait et cause pour les Flamands qui sont, eux, très actifs en France, dans l’édition et dans les partis politiques où ils « soignent » notre réputation. Dans l’avenir, je crains qu’il ne faille s’attendre à une alliance, contre-nature mais bien effective, entre les nationalistes français et les « nationalistes » flamands pour nous bouter hors de nos propres régions.

    Che sera sera comme on dit dans nos provinces.

    Cordialement,

    J'aime

  2. Mais que convient-il donc de faire pour que notre Wallonie se redresse REELLEMENT ?

    Malgré ses difficultés actuelles qui ne sont pas pires que celles entre 1789 et 1815, rejoindre la France, sa nation et son Pré carré devrait devenir l’objectif suprême des gouvernants wallons. Sans quoi nous devriendrons des bantous dans un minable Bantoustan. Notre devise actuelle devient : Belges et Bêtes !

    J'aime

  3. l est l’année Napoléon une occasion unique de rappeler
    la prospérité de la Wallonie sous le Consulat et l’Empire.
    Liège en particulier devrait honoré le Premier Consul qui
    lui rendit visite par deux fois, Face á des géants comme De Gaulle
    et Bonaparte la médiocrité des classes politiques tant franaise
    que belgicaine est une évidence

    Aimé par 1 personne

    1. Voilà déjà une image de nos incompétences congénitales:

      La Wallonie à la traîne à trois mois de la réouverture de la liaison fluviale Charleroi-Paris via la Sambre.

      cf le site de la RTBF, ce 6 avril 2021.

      J'aime

  4. Les transferts financiers Flandre-Wallonie, cet éternel noeud de la Belgique
    Un livre publié en Flandre entend démonter le mythe des transferts antérieurs de la Wallonie vers la Flandre…
    Lu sur le site du VIF ce 30/03/2021.

    Si les Wallons ne se rebiffent pas, si les Wallons ne se rebellent pas, si les Wallons ne se révoltent pas contre le Royaume de Belgique, alors qu’ils passent sous les fourches caudines de la Flandre et qu’ils continuent de se taire…à jamais !

    J'aime

  5. La nouvelle n’est pas vraiement récente mais elle éclaire l’évaporation de la « Belgique francophone » et la réalité liliputienne de la Wallonie.

    Notre Wallonie qui devrait admettre qu’elle n’a plus que la taille d’une Région française à intégrer d’urgence dans l’hexagone.

    RTL Belgique à vendre ? RTL Group envisage une cession de ses activités belges (DIRK WAEM – Belga 24 mars 2021)

    RTL Group a mandaté la banque d’affaires JP Morgan pour étudier une cession de ses opérations en Belgique, rapporte mercredi L’Echo. Celles-ci comprennent trois chaînes de télévision (RTL-TVI, Club RTL, Plug RTL), trois stations de radio (Bel RTL, Contact et la numérique Mint), la plate-forme vidéo RTL Play et la régie publicitaire IP.

    Que va devenir RTL Belgique ?

    Il se dit plutôt qu’une filiale belge francophone  » çà coûte trop cher de faire de la télévision, trois chaînes en plus, sur un si petit marché. Ça fait longtemps que RTL Group veut donner un autre statut à RTL Belgique » rappelle Frédéric Antoine, Professeur émérite en communication à l’UCLouvain.

    Quel statut ?
    C’est la question qui se pose dans les couloirs de RTL en Belgique aujourd’hui : que va faire la maison mère maintenant qu’elle fait ce qu’elle veut ?

    Devenir « M6 Belgique »

    RTL pourrait intégrer M6, à l’image de ce qui se fait déjà en Suisse. C’est l’hypothèse la plus rentable économiquement, de faire de RTL Belgique une filiale de M6. On en finirait avec ces structures indépendantes dans de petits sous-marchés, dans une volonté de rationalisation ».

    Les actionnaires belges qui viennent de vendre leurs parts, semblent d’ailleurs accréditer ce scénario :

    l’essentiel de la production diffusée en Belgique viendrait de M6 en France avec encore l’une ou l’autre cases spécifiquement belges, ainsi que la publicité. Le scénario pourrait être le même en radio. Bel RTL, diffuse ou coproduit déjà des programmes de la radio RTL France.
    Une vente complète de RTL Belgique ?

    Le Groupe Rossel en revendant les parts de RTL Belgique qu’il détenait, Rossel ne semble plus intéressé. « Je crois qu’il est plus rentable pour Rossel de se diversifier en France, comme c’est la stratégie pour l’instant, qu’en Belgique.

    VOILA le mot de la FIN: il est plus rentable de se diversifier en France qu’en Belgique.

    ET POUR LA VIE POLITIQUE ET ECONOMIQUE ? LA MEME CHOSE !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s