En français… s’il vous plaît :-)

  • Communiqué de presse 20 mars 2019 Journée internationale de la Francophonie
  • « En français… s’il vous plaît 😉 », c’est la formule reprise cette année par 300 millions de francophones pour fêter, à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, le 20 mars 2019*, leur langue en partage et la diversité de la Francophonie.
  • Ce slogan, choisi par Mme Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, véhicule l’image d’une langue moderne, apte à nommer toutes les réalités du monde d’ aujourd’hui, que ce soit dans les domaines du numérique, de l’économie, des sciences, des médias…
  • Il s’adresse tout particulièrement aux jeunes francophones pour leur dire : « Vous avez la chance de parler l’une des langues phares du monde moderne, saisissez-la ! Faites preuve d’imagination et de créativité, en français ! ». Cette année, la marraine de la Journée internationale de la Francophonie est la comédienne et humoriste burkinabè Roukiata Ouédraogo, jeune femme engagée qui sensibilise son public à la richesse et aux influences de la langue française grâce aux mots, à leur sonorité , leur diversité.
  • En direct du siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (O.I.F) à Paris, elle lira la dictée francophone aux nombreux participants qui cette année encore y prendront part via une diffusion en direct sur les réseaux sociaux.
  • L’autre moment phare de cette journée sera la présentation de la nouvelle édition de la langue française dans le monde, rapport élaboré tous les quatre ans par l’ O.I.F et publié chez Gallimard.
  • Cet ouvrage confirme le dynamisme de l’espace linguistique francophone avec 300 millions de locuteurs répartis dans 106 pays et territoires, le français possède toutes les caractéristiques d’une langue mondiale; deuxième langue enseignée sue la planète, il représente également une importante valeur ajoutée sur le marché de l’emploi et à l’heure de l’intensification des pratiques numériques et de la consommation audiovisuelle, il fait montre d’une grande vitalité sur l’internet et les réseaux sociaux.
  • Vous pouvez retrouver toutes ces activités ainsi que celles organisées partout dans le monde sur le site http://www.20mars.francophonie.org : du Vietnam à l’Argentine, de l’Estonie à l’Afrique du Sud, cette plateforme recense les milliers d’événements qui se tiennent près de chez vous, aussi bien dans les 88 Etats et gouvernements de l’ O.I.F que dans ceux où le français est moins parlé.
  • Cette date fait référence à la naissance, le 20 mars 1970 à Niamey(Niger), de l’Agence de coopération culturelle et technique, qui allait devenir l’Organisation internationale de la Francophonie.
  • L’OIF compte 88 États et gouvernements : 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs. Pour plus de renseignements sur la Francophonie : francophonie.org.
  • Pour consulter les événements organisés dans le monde à cette occasion : 20mars.francophonie.org
  • Contacts presse : media@francophonie.org

2 réflexions sur « En français… s’il vous plaît :-) »

  1. France 24 a diffusé cette semaine un intéressant débat sur la langue française pratiquée à travers le globe. Il en ressortait que la politique ne devait pas entraver la diffusion de la langue française. Cela signifie que le Quai d’Orsay se devait de mieux soutenir L’Alliance française à travers le Monde. La diffusion de la langue française ne doit pas servir d’instrument politique aux présidents de la France mais devrait servir à une Académie française, certes basée à Paris, plus jeune, plus active, élargie à des académiciens du Québec comme de l’Afrique. Il s’agit d’acter la richesse de vocabulaire tout en garantissant l’homogénéité des règles de grammaire. Les protagonistes de cette émission ne la jouait pas franco-français.

    J'aime

  2. •« En français… s’il vous plaît », Ce slogan devrait être marqué à l’encre INDELEBILE dans le pacte fumeux de son Excellence
    Marie-Martine SCHYNS – Ministre de « l’Education » – qui se préoccupe plus d’un égalitarisme idéologique destructeur que de l’éducation sérieuse d’ élèves et d’ instituteurs quasi illettrés.

    Pour rappel à la ministres et aux ex-ministres responsables de l’éducation: L’analphabète n’a pas appris à lire et à écrire dans sa langue, pour la simple raison que, bien souvent, il n’est pas allé à l’école. L’illettré, lui, a été scolarisé mais cet apprentissage n’a pas conduit à la maîtrise de la lecture et de l’écriture ou bien cette maîtrise a été perdue ( à qui la faute ?).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s