Y a-t-il seulement un « Churchill » à Namur ?

Par Valmy

La théorie de Bart MADDENS (voir la lettre de Paul Mélot dans l’article « Les chiffres inquiétants de la productivité et du P.I.B. wallon ») ne vaut que si la Wallonie demeure au sein du Royaume de Belgique. Tout dépendra du degré de courage ou de couardise des hommes politiques, des syndicalistes et des entrepreneurs de Wallonie.

La richesse de la Flandre n’a certes rien d’artificiel mais elle bénéficie largement de son hégémonie politique (depuis 1830 d’ailleurs mais camouflée sous la peau d’âne francophone jusqu’en 1932) et de la servilité de la Wallonie politique (Belge est notre nom, Wallons et Flamands nos prénoms).

Si la Wallonie osait prendre son destin en main et briser le carcan belge, le PIB de la Flandre en prendrait un sérieux coup !

Mais Bart Maddens et ses coreligionnaires partent du principe que les Wallons n’oseront jamais prendre le chemin de l’indépendance et du retour à la France.

Ce en quoi, ils n’ont pas tout à fait tort car la Communauté française et le soutien indéfectible à Bruxelles ne sont que des alibis cachant la corruption des esprits de nos élites wallonnes et la panique les pétrifiant à l’idée de prendre leur destin en mains !

En 1939, face à l’Allemagne, le gouvernement britannique ressemblait à l’actuel gouvernement wallon.

Y-a-t-il seulement un « Churchill » à Namur ?

Cela surprendrait, lorsque Ecolo et Groen, PTB et PVBA, CDH et CD&V, MR et Open VLD roucoulent à l’unisson à la veille des élections.

Quant au PS, il semble prêt à tout. f

6 réflexions sur « Y a-t-il seulement un « Churchill » à Namur ? »

  1. Bonjour,
    Dans les prénoms, vous avez omis le terme « Bruxellois(e)s » 🙂
    Même si la carte géographique présentée à l’étranger met Bruxelles en Flandres, cette emplacement est totalement faux et voulu par la Communauté Flamande afin de s’approprier ce qui reste la capitale Belge.
    Au vu de la situation en France actuellement, ceci en tant qu’ex-Bruxelloise, je vois mal le président actuel, d’ajouter la Wallonie dans son Etat. Tout ce qu’il vise c’est l’Europe et le pouvoir en son sein. Un jour peut-être ???? (Soupirs …….)

    J'aime

    1. Effectivement que si l’on attend Macron pour tenter de faire exister la Wallonie et de son acceptation au sein de la France quelle qu’elle soit,
      l’on risque d’attendre fort longtemps à partir du moment où l’on sait que ses buts ultimes sont :
      -La mondailisation
      -L’ immigration avec des doutes quant à l’intérêt d’une intégration intelligente et progressive
      -L’insistance à transformer la population française en amnésiques notoires de l’histoire de France ou d’y exercer un lavage travaillé de tous ceux qui auraient pu se sentir concernés voire fiers de son passé ;il est en effet scandaleux,même si l’on est bonapartiste ou contre les colonies d’exiger de rethéoriser ces moments de l’histoire qui furent ce qu’ils sont, mais restent enracinés à tort ou à raison à l’inconscient(ou le conscient collectif français);car il n’est nullement question d’en être fier ou pas mais d’appartenir à la France; je suppute Macron de vouloir laver tout sentiment d’appartenance nationale et patriotique aux Français) ; l’idée de mondialisation et d’immigration massive reste donc une logique pour lui.
      S’il faut éviter une prise de pouvoir de l’extrême droite avec un sentimentalisme national exacerbé , le chemin suivi par Macron tout en apparaissant « pacifique »(il ne faut pas s’y tromper),semble être une dérive inverse tout aussi délétère pour la France,à mon goût…

      En conclusion; Macron n’aidera certainement pas la Wallonie,non….
      Pire, si les Wallons tentent à se raccrocher actuellement, pour les plus ouverts à l’état nation Français en tant que valeur historique, culturelle, d’espoir ou autre, le Président Macron ne pourrait que les faire fuir.

      Mais ne nous trompons pas ;le rapprochement à la France ne concerne ni le Président Macron ni la Belgique ,ni d’ailleurs le pape; cela concerne la Wallonie et la prise de conscience des Wallons à participer à la grandeur de la Wallonie dans le contexte français.
      L’on doit pouvoir rester amoureux de la France en étant lucide, persuadé de la chance que la Wallonie aura à vibrer à ses côtés, et éviter de se concentrer sur l’état d’esprit du Président Macron: personnellement je pense que les Français s’en occuperont; il n’y a pas que lui.

      Si l’on regarde la chose sous un autre angle, croyons-nous forcément que le Président Macron se sente concerné par le problème qui nous occupe avec la Flandre, dans un automatisme de pensée où tous les peuples européens doivent être unis dans un même élan « patriotico-européen » ,pour le bonheur de chacun???; dans ce genre de logique, à comparer quelque peu au belgicanisme ,nous aurions tout intérêt,nous Wallons à nous entendre avec la Flandre et de régler nos petits « problèmes patriotiques « belges » », finalement si peu importants, et ce pour la grandeur de l’Europe et de son union… C’est ce qu’il prône…

      De la même manière que la Belgique ,au delà des quelques Wallons avec des idées « extravagantes »(le rattachement,allons donc,restons sérieux…!), et des Flamands en recherche de leur identité, doit rester un laboratoire de l’Europe… la France doit en devenir une 2ème; il faut pour cela réduire toute velléité de nationalisme même au sens sain du terme.

      Tout ce sens de logique imposé à l’état Français, par les politiciens actuels, dans la même logique que celle de la Belgique, pour le soi disant bonheur des peuples, en passant par le retrait de nos identités pour en créer une autre, me rappelle hormis l’intensité, les drames et la brutalité du passé que cette logique de nouvelle Europe…

      La Wallonie a comme toujours besoin d’être unifiée pour être forte; les loups y sont déjà rentrés…

      J'aime

  2. …..Et tout dans l’ambiance en Wallonie y participe. L’adhésion à la reconnaissance du « mieux-faire » des Flamands.L’entretien devenu croyance d’une espèce de sentiment d’infériorité……Et sa cohorte de comportements quasi suicidaires:non-respect des lieux,du patrimoine, le bof ambiant……

    J'aime

  3. Encore une fois le commentaire que j’y ai mis,envoyé d’ailleurs,est de nouveau enlévé….??
    Même si les idées émises ne sont pas celles souhaitées,ce que je peux comprendre,elles restent conformes ,me semble t’il à ce qui est demandé sur ce blog et dans le contexte de rapprochement à la France,sauf peut être la longueur;ce qui est exprimé me semble tout à fait démocratique et correspond probablement à une certaine idée Wallonne,profrançaise qui reste positive et d’espoir;le droit de jugement de Macron est une vue partagée également par un certain nombre de Wallons,comme par moi:
    Donc je ne comprends pourquoi la modération a estimé que le texte ne passerait pas….
    J’espère une réponse et explication de votre part,auquel cas je finirai par me demander si nous sommes bien en démocratie,quelles que soient les idées développées.
    Si vous supprimez les textes même s’il développent un jugement qui d’ailleurs est un sujet de discussion et d’ouverture,pourquoi laissez vous la possiibilité d’écrire des textes?Cette alternative me semblait un plus par rapport au site du RWF,qui ne laissait pas cette opportunité

    Votre réponse me serait gré.
    Merci à vous

    J'aime

  4. Monsieur NANCY,
    Vous vous plaigniez que votre commentaire ait été censuré par les modérateurs de notre site et vous nous demandiez une explication quant à cette décision. Nous avons lu votre commentaire qui se trouvait pour une raison que je suis bien dans l’impossibilité de vous expliquer dans les « indésirables ». Nous venons de réparer cette erreur en le qualifiant de commentaire qui apporte quelque chose dans le débat d’idées que nous prônons.
    Je profite de cet instant pour dire que les commentaires signés n’engagent que leurs auteurs. Ils sont acceptés dans la limite où ils ne sont pas injurieux par rapport à des personnes et dans la limite où ils respectent les Principes Directeurs de notre mouvement qui sont développés dans la brochure « UNE WALLONIE MAITRESSE DE SON DESTIN – Découvrez le projet d’Intégration-Autonomie de la Wallonie dans la République française » éditée à l’occasion de l’A.G. de l’ A.W.F. du samedi 28 avril 2018.
    Bien à vous,
    Paul D.

    Aimé par 1 personne

    1. Mr Durieux
      Merci pour votre réponse rapide
      Effectivement ,vous n’y êtes pour rien, je le comprends; mais le problème est que si beaucoup de courrier tombe dans les « indésirables », l’on peut s’ inquiéter ,concernant un certain nombre de personnes qui auraient pu envoyer une courrier « sain » et ne retrouvent pas celui ci intégré dans le blog; cela pourrait malheureusement démotiver leur participation si celle ci est nouvelle ,curieuse ou instable; cela serait dommage; espérons que vous puissiez arriver à trouver une solution agréable à tout cela ;
      d’autant plus dommage que ce projet développé dans le contexte de l’AWF est un projet qui tient la route ,et bien mené;Il a un futur certain,et une cause noble, même si celui ci ne se vend pas aussi bien, que les gsm.

      Merci du retour.
      Bertrand

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s