Extrait du livre

Veuillez lire ci-dessous un extrait du livre de Louis Nisse « Ma blessure française » dans lequel l’écrivain parle à la France.  

Page 495

NOTRE MAZARINE

page495image1256

Delphine Boël.

Cette artiste d’une grande fraîcheur et spontanéité, amie des couleurs vives, est la Mazarine du triste Royaume de Belgique. Mais, contrairement à ta Mazarine Pingeot, notre Delphine Boël doit se battre devant les tribunaux, le roi Albert II refusant de la reconnaître malgré l’évidence : sa mère, Sybille de Sélys Long- champs – issue de la grande noblesse liégeoise –, a eu une liaison entre 1966 et 1984 avec le Prince de Liège, le futur Albert II, à une époque où lui et sa femme, Paola, vivaient séparés ; Jacques Boël, le père légal de Delphine, a fait un test prouvant qu’il n’est pas son géniteur ; Delphine ressemble à la reine Astrid, la mère d’Albert II.

Nos actes nous suivent. Mais, à 83 ans, Albert a gommé les écarts de sa jeunesse, il est devenu très pieux, il baigne dans le charismatisme et l’Opus Dei, il aspire à la paix des culs-bénis. Hypocrisie, lâcheté, mensonge, déni, refoulement ? Un peu de tout ? Il n’a pas connu la jeune fille qui souffrit d’anorexie lorsqu’il coupa tout lien. A-t-il oublié la petite fille qui l’appelait papa Papillon ?

(245)

Delphine Boël, Hypocrite. Un O central porte une couronne …un peu de traviole.

page495image12848

 

3 réflexions sur « Extrait du livre »

  1. Une information sans intérèt. Adoptée par un Boél quelle stuoidité
    de contester cette filiation. La fortune des Boèl est de loin plis
    imporrante que celle d’Albert II

    J'aime

  2. Ah! Il faut avouer qu’Albert de Monaco non seulement reconnaît tous ses enfants mais encore il pourvoit à leur éducation. Toutefois, il place une barrière légale, bien compréhensible, entre eux et la monarchie monégasque.
    Apparemment, nos « souverains » ne s’abaissent pas à prendre exemple sur leurs homologues tout aussi catholiques qu’eux mais plus attentifs aux 10 commandements !
    Vous avez dit : Jésus ?

    J'aime

  3. Tout ceci est bien délicat! En tant que chrétien moi-même (protestant/évangélique), je considère que le Roi Albert II devrait (sans le juger) au moins se prêter au test ADN! S’il l’est (son père, si c’est sa fille), alors la reconnaître et même lui demander pardon! Mais bon, c’est très personnel, alors je ne me permettrais pas de le juger et de lui dire ce qu’il a à faire. Maintenant, s’il est encore vraiment dans la mouvance « Renouveau Charismatique » comme l’était son frère et sa belle-sœur (Baudoin & Fabiola) alors, cela devrait être naturel de le faire…
    Maintenant, attention aux ressemblances physiques: je me souviens d’une jeune fille qui avait réussi à faire « déterrer » la dépouille d’Yves Montand et le test ADN s’est révélé négatif! Et pourtant il y avait une troublante ressemblance physique!
    Comme F. Mitterrand d’ailleurs, qui aurait eu du mal à la renier, sa Mazarine tellement elle lui ressemblait!!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s