Y a-t-il encore un pilote dans l’avion ?

Par Jean-Luc Lefèvre

Naïvement, je croyais que la Belgique était sous contrôle, comme une voiture Uber. Sous le contrôle d’une N-VA aux manettes, toujours et partout, qui revisitait allègrement les moindres recoins de l’état de droit pour en effacer les toiles d’araignée héritées d’un trop long passé démocratique.

Je me suis trompé.

Dans cet état, ou ce qui en reste, pas grand chose donc, ce n’est même plus la N-VA, mais des gens en uniforme, comme dans la Grèce des colonels hier dénoncée par Costa Gavras… Des gens en uniforme bleu, comme le ciel de leurs exploits aériens, comme leur horizon trumpien, le seul qui les fasse encore rêver. Parce qu’il est dans le vent de l’Histoire !

Ce quarteron de colonels en activité de service, dont de Gaulle lui-même n’aurait pas voulu à Alger, prétend imposer ses quatre volontés à un état de droit, à contre-courant d’une belle tradition qui a fait de l’armée une « grande muette ».

Faut-il que la classe politique soit à ce point anémiée intellectuellement pour expliquer leur audace ?

Et maintenant ?  Que fait-on quand on sait des muets à ce point fidèles à eux-mêmes qu’ils ont menti par omission à l’autorité politique ??? Qui vire-t-on ?

3 réflexions sur « Y a-t-il encore un pilote dans l’avion ? »

  1. L’armée est majoritairement flamande, mais est-elle belgicaine ?

    Il y a quelques années, l’affaire BBET n’a jamais été totalement élucidée, du moins à ma connaissance.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bloed-Bodem-Eer_en_Trouw

    Que voulaient-ils au juste ? Une Flandre fasciste ou une Belgique fasciste ? Que représentaient-ils au sein de l’armée ?

    De quel côté pencherait l’armée si jamais… Toute la question est là.

    J'aime

  2. Le général en chef de l’armée néerlandaise Alexander Schnitger a lourdement insisté à la VRT (uniquement dans les médias flamands, les Wallons ne comptent pas) pour que la Belgïe achète les F35 afin de s’intégrer dans leur armée. Une intégration, voulue par la Flandre qui veut s’unir à la Hollande, qui permettrait aux Hollandais de réduire leur commande de F35, dont le prix a explosé, le solde étant pallié par les F35 belges. En prime les entreprises néerlandaises empocheront la majorité des contrats de maintenance au détriment des entreprises wallonnes. Cette armée néerlando-flamande, sous commandement néerlandais (a précisé le général), qui offrira peu d’avenir aux militaires wallons, est cruciale pour le mouvement orangiste flamand (CD&V, NVA, VOKA, VLD, SPA (en partie) UNIZO, OVV, NVV, In de Warande…) qui vise l’union avec la Hollande. Une union dans laquelle Bxl et la Wallonie seraient intégrées mais comme sous-région dépendants des 2 pays Flandre & Hollande. Le F35 est, selon les experts dont le père du F16 une catastrophe volante. Moins rapide, volant moins haut, et nettement moins maniable, il ne fait pas le poids face à ses concurrents Rafale et même F16 ! Pire, il est horriblement cher et ses coûts d’utilisation sont exorbitants au point qu’on devra en limiter l’usage.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s