Le compte à rebours a commencé

Bon, d’accord, ce n’est pas un scoop, mais certains l’avaient peut-être oublié…

C’est une information Belga publiée sur le site de la Libre.

La ministre N-VA Liesbeth Homans espère que la Belgique n’existera plus en 2025

Liesbeth HomansLa ministre N-VA du gouvernement flamand Liesbeth Homans a dit croire mercredi que la Belgique existera encore en 2020 mais formulé « l’espoir » que ce ne sera « plus » le cas en 2025. La VRT prépare une série d’anticipation sur la Belgique « dans cinq ans » dont un extrait a été diffusé au journal télévisé de la chaîne publique flamande mercredi. « 2020, c’est trop tôt », y indique Mme Homans au sujet de la disparition de la Belgique, en y formulant le vœu qu’un maximum de compétences aillent aux entités fédérées après les élections de 2019 « de sorte que la Belgique disparaisse d’elle-même ». La N-VA aspire statutairement à « l’indépendance d’une république de Flandre, Etat d’une Union européenne démocratique ». Mais lors de la formation du gouvernement Michel, il avait été décidé de mettre de côté toute revendication communautaire.

4 réflexions sur « Le compte à rebours a commencé »

  1. Encore 10 ans de sursis pour éviter la déconfiture économique de la région wallonne, mais compte tenu de l’incompétence de nos mandataires politiques, il y a peu d’espoir de succès.

    J'aime

  2. N’empêche, il est fort regrettable que les résultats du premier vote du Congrès national wallon n’ait pas été suivi. (Merci aux dirigeants politiques nationaux de l’époque et en particulier à P.-H. Spaak qui devrait être considéré comme le premier fossoyeur de la Wallonie) A la décharge des congressistes qui ont changé d’avis, la double pression alimentaire des partis et le fait que l’armée anglaise était encore stationnée dans le pays n’a pas faccilité les choses.
    Au lieu d’avoir pu choisir notre destin nous-mêmes, nous devons maintenant nous adapter aux choix des Flamands. Merci donc aux partis politiques traditionnels qui n’ont rien voulu voir venir.
    Et nous ne sommes pas encore tirés d’affaire. Les récentes sorties de Magnette et Prévot sur la possibilité d’une éventuelle régionalisation de compétences accessoires de la « Fédération Wallonie-Bruxelles » montrent qu’ils sont loin d’avoir compris les enjeux auquels nous serons confrontés. Quand je lis : « Ils excluent cependant d’inclure l’enseignement, la culture et les hôpitaux universitaires dans une éventuelle réforme »… Ils montrent par là qu’ils nont pas encore compris que le seules régions d’ancienne industrialisation (comme la Wallonie) qui s’en sont bien sorties, se sont redressées et ont rejoint le peloton de tête des régions d’Europe sont justement celles qui ont repris le contrôle de leur enseignement et de leur politique culturelle.
    Plus de régionalisation, c’est plus de Wallonie, c’est plus d’identité également.
    Je suis depuis longtemps favorable à la suppression volontaire par les Wallons (majoritaires au conseil-parlement de la CF) de cette fédération qui nous coûte cher. Une Wallonie maître de son destin pourra choisir la voie qui est la meilleur pour elle.
    Un ancien président du RWF avait lancé l’idée d’un adossement à la France, solution qui permettrait aux Wallons de sortir progressivement du syndrome de Stockolm belge et à la France de garder un allié de langue française, fort utile dans le copncert des nations.
    En attendant mieux…

    J'aime

    1. Eh! oui, Monsieur Daly, même au fond du puits ils ne changeront pas ! Heureusement, la France politique actuelle n’ignore plus rien de nos « subtilités communautaires » et surtout de la paralysie intellectuelle de nos élus wallons. Faudrait que les Flamands se dépêchent, je n’ai plus vingt ans.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s