Dites-le en français

Un peu de légèreté dans une actualité qui ne nous invite guère à l’insouciance.

On sait la langue française en perte de vitesse, en soi c’est une question très sérieuse à laquelle nous sommes éminemment sensibles. En dépit d’un statut privilégié dans nombre d’organisations internationales, on voit bien que le français n’offre aucune résistance au tout-à-l’anglais. Nous reviendrons sur ce sujet, bien évidemment.

Mais le français reste un atout. Que l’on en juge par cet article publié sur le site du Vif/L’Express.

Le français est l’accent le plus sexy au monde

Plus besoin de s’acharner pour vaincre cette pointe d’accent lorsqu’on parle une autre langue. Selon un sondage effectué par le site Babbel, l’accent français serait tout simplement le plus sexy du monde.

français sexy

Si l’on en croit ce sondage effectué auprès de 14.000 participants à travers l’Europe par le site Babbel, un site axé sur l’apprentissage des langues, il semble que la langue de Molière assure un charme certain à celui qui la pratique, puisque, pour 37,4 % des sondés, c’est l’accent le plus sexy. Suivi, loin derrière, par l’italien qui ne récolte que 19 % des sondages et l’anglais avec 13,3 % . L’accent néerlandais lui ne récolte que 1,5 %. Les moins bien lotis sont l’accent chinois et polonais qui stagnent en bas du classement avec 0,7 % d’avis positifs.

La langue française semble plaire tout autant que son accent puisque 34 % des sondés pensent que c’est aussi la langue la plus sexy au monde. L’italien suit avec 24,4 % des scrutins et l’espagnol complète le podium des langues les plus sexy au monde avec 15,8 %.

A noter que pour les francophones, les langues les moins sexy sont le chinois et l’allemand. On leur préfère de loin l’espagnol (44,8 %) et l’anglais (25,2 %).

5 réflexions sur « Dites-le en français »

  1. Première remarque très concréte: Si on se prend déjà la peine de parler de la place de la langue française dans le monde, il serait judicieux de la maîtriser, or je constate que vous citez les langues parfois en minuscule, parfois en majuscule, bref vous cafouillez comme d’innombrables utilisateurs de cette langue hypercompliquée. Pour rappel: le français (la langue), le Français (le ressortissant de la République française). Du moins, c’est ce que je crois avoir appris dans un temps oú on disait encore *une* deux-chevaux et non « un » Nissan.
    Ceci étant dit: La langue français sonne bien et permet une formulation associative et fort imagée pour décrire choses et idées, son orthographe est tellement compliqué que les locuteurs ont délibérément larguer toute volonté de s’y tenir et elle est exagérément verbeuse du fait qu’elle doit en permanence remplacer le manque de déclinaisons par des locutions adverbiales, rendues encore plus vague par l’usage (« sur » versus « relatif á », pour prendre un exemple). Oui, pour un poète, le français est une belle langue, pour un traducteur comme moi, c’est un défi permanent de précision. Quand on veut être concis, clair, précis en même temps, l’anglais a l’avantage d’avoir laissé de côté toutes les formulations françaises inutiles au moment où il en a repris des éléments (la période dite normande de l’histoire d’Angleterre).
    Quand j’entends certains Flamands qui daignent parler « français » sur Canal Z, donc des entrepreneurs qui, en fait, sont interviewés par une chaîne flamande qui condescend à servir un public wallon dans sa langue (souvent en sous-titré!), je crois entrevoir le calvaire que va subir le français d’ici peu: « Ce produit adresse un public bien particulier » (« This product addresses… »). L’emploi pléthorique du mot « opportunités » dans des sens inopportuns – c’est le cas de le dire -, mais compatibles avec ceux de « opportunity » en dit long sur l’avenir proche, entre-temps, le même phénomène se présente pour des mots comme « digital » (pour « numérique »), « soutenable » ou même « soustainable » (déjà entendu, pour « durable », en fait de l’anglais pur jus!). On peut donc prévoir une longue décadence du français qui va être tellement compliqué et horrible que, en fin de parcours, il sera préférable de passer définitivement á l’anglais, tout simplement.

    J'aime

    1. Bonjour,
      Pour un article qui se voulait léger, je trouve votre réaction quelque peu agressive. Si j’ai écrit le mot « français » avec une minuscule, c’est qu’il s’agit bien de la langue française, que je crois maîtriser autant que vous.
      Il est vrai, toutefois, que ce genre de confusion apparaît dans l’article du Vif/L’Express. Je corrige.
      Cela étant dit, votre intervention ne manque pas d’intérêt.

      J'aime

  2. Ceci seulement, même si énormément serait à dire. Il est vrai que, en sus de la réalité politique et économique du monde, les difficultés de la langue française constituent un très lourd handicap pour son apprentissage et sa conservation. Ne prenons que la réforme de l’orthographe promise depuis des lustres et que l’Académie française se refuse à envisager. « Avec un tel projet, on nous fait chier des bordures », aurait déclaré un de ses membres les plus éminents. A quoi sert donc cet aéropage de vieillards gâtés et souvent gâteux ? A une époque où tout va vite, où seule l’efficience compte (hélas !), évitons de prendre pour chic les difficultés entretenues !

    J'aime

    1. Comme si l’anglais n’était pas une langue difficile à la limite de l’absurde parfois. Ayons une pensée pour celles et ceux qui sont morts à cause de l’usage exclusif de l’anglais: cfr l’accident aérien fameux bien relaté par Claude Hagège ou les irradiés d’Epinal plus récemment.

      J'aime

  3. C’est vrai que le français est une belle langue mais pas facile à apprendre pour un non-francophone! Mon pasteur (anglais) que je connais depuis plus de 30 ans, me disait souvent, avec humour, qu’il était sûr que la langue unique qui sera parlée au ciel (au paradis), sera le français. Pourquoi? Parce qu’il faut bien une éternité pour l’apprendre (MDR). Enfin, moi, ce que j’aime (pour rester dans la « légèreté ») c’est quand ma femme (française) me parle en « ch’timi » MDR

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s