◾Le même livre au même prix en Communauté française et en France

Notre ami Louis Nisse attire notre attention sur le fait suivant :

tabelle

Le texte du Syndicat des libraires francophones de Belgique:

Pour en finir avec la « tabelle » !

Dans les librairies belges, un livre français sur deux porte une petite étiquette masquant le prix imprimé sur la quatrième de couverture. Si vous la décollez, vous découvrirez que le prix initial fixé par l’éditeur a augmenté de 10 à 17% en passant la frontière !

Cette différence s’explique par une majoration de prix, la « tabelle », qui était autrefois utilisée pour couvrir les frais de douane et les risques de change entre les francs belges et les francs français.

Dans une même communauté linguistique, avec la mise en circulation de l’euro, les arguments pour justifier cette pratique sont devenus plus que jamais anachroniques.

Mais trois distributeurs belges, protégés par des exclusivités, maintiennent cette forte majoration :

– Interforum Benelux, filiale d’Editis (qui distribue 10/18, Allary, Nathan, Plon, Le Robert, Robert Laffont, Michel Lafon, XO, Pocket, …)

– Dilibel, filiale d’Hachette (Albin Michel, Grasset, Le Livre de Poche, Larousse, Marabout, Odile Jacob, Stock,…)

– Nord-Sud (Jouvence, Economica, Présence africaine…)

Cette situation a deux conséquences majeures :

– ce sont les lecteurs, les bibliothèques et les libraires qui financent la structure de ces distributeurs;

– les libraires belges sont fragilisés par la concurrence des opérateurs de vente en ligne, sur qui ne pèse pas la tabelle.

Le Syndicat des libraires francophones de Belgique (SLFB) demande donc à ces trois distributeurs de renoncer à un système qui met en danger la librairie belge et défavorise le lecteur belge. Le SLFB réclame une politique de prix plus respectueuse de tous.

Le prix des livres est un enjeu non seulement commercial mais aussi culturel et politique !

Si comme nous, libraires, vous pensez qu’un même livre doit être vendu au même prix en France et en Wallonie et à Bruxelles, signez cette pétition chez votre libraire ou en ligne.

2 réflexions sur « ◾Le même livre au même prix en Communauté française et en France »

  1. Un livre édité en Allemagne se vend aussi plus cher en Autriche (et en Suisse), et je ne serais pas étonné qu’un livre édité en Suède soit plus cher à l’achat sur Åland (la seule île suédophone en Finlande). Ce n’est donc pas un phénomène uniquement belgo-français. Plus largement, on rejoint la discussion autour du « roaming » imposé par des firmes de télécom internationales qui feignent d’argumenter avec des frontières qui sont censées ne plus exister depuis 1992.

    J'aime

    1. La Wallonie ferait partie de l’État français, on ferait l’économie de ce genre de réflexion oiseuse.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s