Quand la Wallonie était française…

Lu sur le site de la RTBF Namur

REGIONS | Mis à jour le mercredi 29 avril 2015 à 19h18

Les auteurs, Pierre De Spiegeler et Philippe Gemis – Carl Defoy – RTBF
  • Le premier tome d’une collection intitulée « Quand la Wallonie était française » sort de presse. Il est consacré à la Province de Namur. Comme son titre l’indique, il fait référence à cette période qui va de 1792 à 1815. Il s’intéresse aux cartes de la région qui ont été établies à cette époque.

    Le Service Public de Wallonie, un peu par hasard, a mis la main sur des plans dressés entre 1802 et 1807. Ce sont des plans par masses de cultures. Autrement dit, un relevé cadastral réalisé sur ordre de l’administration française notamment pour pouvoir organiser la taxation des propriétaires fonciers. Une opération abandonnée fin 1807 : les fraudes dans les déclarations des propriétaires étant légions.

    Une très grande précision

    Ces plans extrêmement précis – ils sont dressés au 1/5000ème – dessinent et mesurent les terrains affectés à une même utilisation qu’on parle de massifs forestiers, de jardins, de plans d’eau ou de parties bâties.

    L’intérêt pour ces relevés est très grand chez les historiens et les amateurs d’histoire locale parce qu’ils sont, en quelque sorte, le « chaînon manquant » entre les cartes de Ferraris (1770-1778) et les premiers plans cadastraux belges réalisés par Vandermaelen entre 1837 et 1847. Ils offrent ainsi la photographie du paysage rural d’une Wallonie à la veille d’entrer dans sa révolution industrielle. C’est ce qui les rend d’autant plus précieux comme l’expliquent Philippe Gemis et Pierre De Spiegeler qui ont réalisé cet ouvrage.

    135 communes namuroises

    C’est le premier d’une série qui devrait balayer l’ensemble de la Wallonie. Le premier ouvrage donne une idée de la masse de documents collationnés. Rien qu’avec la documentation récoltée sur 135 des anciennes communes namuroises, il a tout du monument : ce premier tome pèse en effet près de 8 kgs !

    On peut notamment se le procurer sur le site du Service Public de Wallonie.

    @Carl Defoy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s