Avec les jeunes pousses, les chefs étoilés veulent dynamiser la Wallonie

Un article alléchant puisé sur le site de la RTBF (lien).

Wallonie chefs étoilés« La Wallonie: nouvel eldorado gustatif », titrait il y a quelques mois le quotidien français Libération. Voilà qui vous donnera peut-être des envies pour ce soir… Une sorte d’invitation à l’une des grandes tables de Wallonie. L’an dernier, une dizaine de chefs étoilés se sont rassemblés au sein du collectif baptisé « Génération W ». Objectif: mettre en valeur leur savoir-faire. Un an après, ils sont plus nombreux, commencent à élargir leur cercle en accueillant des étoiles montantes.

L’idée de réunir les plus grands chefs de Wallonie a germé dans l’esprit fertile de Sang Hoon Degeimbre (deux étoiles au Michelin, 18/20 au Gault Millau). Derrière cette initiative, il ne s’en cache pas, il y a une part de promo personnelle. « Si vous ne faites pas un peu de communication, on vous oublie. Or, moi, j’ai un business à faire tourner. »

Mais au-delà de ça, il y a la volonté de mettre en avant de vrais artistes de la gastronomie. « C’est plutôt la diversité de talents qu’on a voulu mettre en avant. »

Et aujourd’hui, ces chefs à succès ouvrent les portes de « Génération W » à de jeunes pousses plus que prometteuses, comme Carl Gillain. « On a la chance de pouvoir avoir une visibilité énorme grâce à ce collectif. »

Bulletin de ce chef namurois: 14 au Michelin. « Je pense que la gastronomie wallonne est en train d’exploser. »

Autre nouveau venu, Fabrizzio Chirico, de Gerpinnes (meilleur rapport qualité/prix de walonie selon Gault Millau). « J’ai eu envie de faire partie d’un groupe qui défende les bonnes valeurs de notre région, nos produits, nos artisans et nos agriculteurs. »

Car, derrière ces 18 chefs désormais rassemblés, il y une centaine de producteurs et artisans aussi passionnés, qui profitent un peu de cette lumière. « Tous nos producteurs sont ouverts au public, rappelle Carl Gillain. Et au final, tout le mérite, c’est pour eux ! »

Les meilleures tables wallonnes, vitrine et – pourquoi pas – moteur régional. « Cela peut paraître un peu pompeux de le présenter comme cela, conclut Sang Hoon Degeimbre, mais chacun peut participer à la dynamisation de la Wallonie ! »

Rudy Hermans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s