La sécurité sociale dans le viseur

Par Paul MELOT

LE SOIR de ce 7/11 relance une piste évoquée il y a quelques semaines : une sécurité sociale splitsée au sein du gouvernement FEDERAL, deux ministres (VL et W) gérant leur propre budget issu de l’impôt collecté dans chaque région. Dès l’instant où le revenu moyen/habitant est nettement moins élevé ici qu’en Flandre, les revenus d’impôts suivent fidèlement la courbe. Donc, cette idée désastreuse porte le germe d’une sécu à deux vitesses. La misère gérée pour la Wallonie, l’essor protégé pour la Flandre !

Certains se souviendront qu’à la fin des années ’70, Jean-Maurice DEHOUSSE était secrétaire d’Etat à l’économie régionale wallonne au sein du gouvernement FEDERAL… Et que cette scission inachevée, à l’époque, n’a fait que retarder une pleine autonomie de la Région wallonne. Et en rappelant que, plus tard, l’écart entre Flandre et Wallonie n’a fait que croître…

Attention ! Il ne s’agit pas du même débat !!! Scinder la sécu, déjà,  au sein d’un même gouvernement, c’est la rupture (hélas engagée dès la sixième réforme de l’Etat avec les allocations familiales…) c’est donc la rupture des SOLIDARITES, de toutes les solidarités (chômage, pensions, soins de santé…)

Si c’est cela que Paul MAGNETTE va tester, alors il faut crier que le citoyen wallon, lors des élections de mai 2019, n’a en rien émis un vote favorable pour favoriser ce désastre,  au contraire. Quel que soit le parti wallon qui entrerait dans un gouvernement fédéral avec ce funeste projet, il ne serait qu’un traître à NOTRE Wallonie. Ce que je crains hélas…

Aucun électeur d’aucun parti wallon n’a donné mandat à qui que ce soit pour mettre en pratique cette idée émanant de Flandre et qui, de plus, ne règle rien – bien au contraire- pour Bruxelles.

3 réflexions sur « La sécurité sociale dans le viseur »

  1. Pour être fidèle à la Belgique, donc accepter de tout faire pour prolonger la vie de l’Etat belge, ne faut-il pas nécessairement, pour satisfaire les ardeurs flamandes, être traître à la Wallonie ? (et à Bruxelles-population, à ne pas confondre avec Bruxelles-capitale, confusion fréquente en Wallonie…). Il en va ainsi depuis des décennies. La présente étape se caractérise seulement parce quelle touche à une pierre angulaire de l’Etat moderne, la SS.
    C’est donc ce qui va se passer, une scission, au moins partielle, contre un délai supplémentaire…associé à une petite réforme de la loi de financement (déjà réclamé par Di Rupo au nom de de tous les siens). Ce qui devrait apprendre aux Wallons qu’il n’y a pas de grande différence entre un Wallon belgicain et un Wallon régionaliste : tous deux sont fermement attachés à la prolongation de l’Etat belgo-flamand, à son financement en particulier.

    J'aime

  2. Veuillez m’excuser, même me pardonner, mais pourquoi cet acharnement à vouloir sauver la « sécurité sociale belge » ?
    Il est bien évident que l’électeur wallon n’a pas voté le scénario du démantèlement de la SECU puisqu’il demeure bêtement belge.
    Pourquoi l’aurait-il voté alors que tous les politiques de leur Région s’accrochent aux basques des Flamands en quémandant quelques piécettes.
    C’est humain mais politiquement irréfléchi lorsqu’on s’inscrit dans un scénario d’indépendance et de retour à la Mère Patrie.
    De toute façon, en matière de sécurité sociale Monsieur Magnette va devoir affronter l’opposition du VLD, de la NVA, aussi du CD&V plus celle (électorale) du Vlaams Belang. Ils se berce d’illusion !
    Tous les Flamands veulent la scission de la SECU, nationalistes comme belgicains attardés.
    A votre avis comment agit Madame Maggie De Block (Open Vld), ministre des Affaires sociales et de la Santé, depuis des années ?
    En réalité, la LIBERTE de la Wallonie passe par ce « mauvais moment » ! Les Wallons devraient dire : OKAY pour la scission de la SECU !
    Cela couperait l’herbe sous les pieds de Mère Flandre et enclencherait plus vite la disparition du Belgium.
    De toute façon, les divorces entre Etats ne se réalisent jamais sans tractations financières. Donc pas de panique !
    Une fois cet acte de « bravoure » accompli, le Parlement de Namur pourrait, alors, s’adresser à Paris en lui notifiant le retour des départements wallons ( Jemappes, Sambre-et-Meuse, Ourthe, Forêts et Roman Païs (ex-Dyle), au sein de la République.
    Ce faisant, les Wallons réveilleraient la confiance en la NATION et leur retour dans l’Histoire !

    J'aime

  3. sa ces a prévoir malereusement en Wallonie il y a deux sorte de wallon et oui deux sorte la premier ces nus qui payer er repayer la deuxième ces les wallons qui empoche et ces de ceux la qui faux faire attention car il font le affaire derrière le mure que ce soit avec la N-VA ou un ou des autres parti flamands ces la que sa devient dangereux pour nous les frai wallons car les pot casser ne se feront pas il y a que des magouille la derrière le probleme qui risque de ce passer ici en ex Belgique ces que il sont capable de faire un gouvernement fédérale pour une et unique chose ne pas ce retrouver aux chômage normale avec la pays qui se donne je ne sais pas si un jour on passera francais oui ces mon rêve ah la France mai comme ces partit la je pence que il font tout faire pour renplire le poches avent 2025 car a cette date la je l’ai vu sur ce site la séparation personne ne saura l’arrêtée mai regarder bien on se trouve fin 2019 reste 5 ans le tant que un ( gouvernement ) fait tout pour empocher avent pas besoins de faire de la politique pour sa si moi je lai compris normalement il y a des autres wallons qui on compris aussi mai on peur de le dire moi non car je pence que on n’a été voler Aser comme sa par des voleur qui Maité la loi de leur cotée et ces valable pour tout les partit a deux face ici en Wallonie SVP si ce message passe faite le passer plus loin car sa va devenir crave et on ne Soura plus rien faire merci fortement de bien vouloir publier cela van de moortele albert

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s