Message à nos décideurs

Par Frédéric BAEYENS

Mon mail aux présidents des partis francophones :

« Cher(e)s Président des partis francophones,

Un fois de plus, la Belgique est plongée dans une crise communautaire.

Sans vouloir reprendre l’Histoire à son point de départ, c’est depuis les premiers pas de ce pays artificiel voulu par la Grande-Bretagne que la Flandre cherche à s’échapper.

Aujourd’hui, il faut se rendre à l’évidence. La Belgique va mourir et le plus tôt sera le mieux.

Malgré une succession de réformes institutionnelles, la volonté identitaire flamande revient sans cesse avec encore plus de vigueur. Ces réformes n’ont rien apaisé. Elles ont simplement débouché sur une usine à gaz institutionnelle et une multiplication des instances qui ne profite qu’aux partis politiques et à leurs mandataires. Le belge moyen n’y comprend plus rien. Il se rend juste compte que l’« Etat » lui coûte de plus en plus cher et que le retour sur investissement n’y est pas :

– les problèmes communautaires ne disparaissent pas, que du contraire;

– le coût de la vie en Belgique est plus cher que dans des pays similaires;

– le niveau des pensions est moins élevé que dans des pays similaires;

– le niveau de l’enseignement est catastrophique au regard des tests internationaux;

– l’économie wallonne stagne malgré l’apport d’argent des fonds structurels européens et les divers plans de relance;

– la justice est malade;

– 53% du pib est capturé par l’Etat;

Bref ! La Belgique n’apporte rien aux citoyens.

Je vous invite donc, comme demandeurs de rien, à négocier une fois pour toute la fin de cet Etat bancal. Il a terminé son job.

Avant de rejoindre la table des négociations, je vous remercie cependant de bien vouloir relire les écrits du professeur Michel Quévit sur les transferts Sud-Nord, à savoir comment la Flandre a utilisé la Belgique à son seul profit. Il est temps de présenter la facture à nos amis flamands.

Il faut définitivement mettre un terme à la gabegie belgo-belge ! Comme disait Monsieur Delpérée, le confédéralisme est le fédéralisme des cons.

Au passage, merci de laisser l’entièreté de la facture des F35 à la Flandre. Nos amis français possèdent de très bons avions qui reviendront bien moins cher.

Mon message ne demande aucune réponse.

En vous remerciant, »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s