« Les Flamands, nos Frères » dixit le quotidien « Le Soir »

Par Valmy

Si une certaine francophonie se porte apparemment bien, il en existe une en DANGER, celle de la Wallonie !

Que les Flamands soient, par le malheur de l’Histoire, nos rivaux et nos adversaires dans l’arène Belgique, soit. Mais nos ennemis se trouvent dans les rangs de certains francophones bruxellois.

Par exemple, ce 15/02/2017, dans le journal « Le Soir » (volé?), l’édito de Béatrice Delvaux : « Les Flamands, nos frères : la magie des livres. »

La Flandre est l’invitée principale de l’édition 2019 de la Foire du livre de Bruxelles.

Que la Flandre soit l’invitée de l’année comme tout autre pays ou contrée, quoi de plus normal, mais  « NOS FRERES « , non !

4 réflexions sur « « Les Flamands, nos Frères » dixit le quotidien « Le Soir » »

  1. Si la littérature flamande est ainsi instrumentalisée à des fins politiques par les élites francophones bruxelloises, à l’occasion de la Foire du Livre, il ne faudrait pas occulter les propos d’Angèle, une chanteuse dont les gènes sont aussi bruxellois (Marka et Laurence Bibot), tels que rapportés récemment par La Libre. Sous prétexte qu’elle a été récompensée dans un concours musical au nord du pays, elle regrette que les chanteurs s’exprimant en flamand, sans exclure les dialectes (!), ne soient pas davantage présents sur les chaînes francophones.

    Ainsi donc, une offensive concertée est en marche…Faut-il encore s’étonner du recul francophone dans les déclarations fiscales de l’I.P.P. comme un récent reportage de la R.T.B.F. en a attesté?

    Tous frères et sœurs, donc, comme au bon vieux temps? Un bon vieux qui n’a jamais existé, sinon dans l’imaginaire collectif de nos élites culturelles! Il n’est pas interdit de rêver. Seulement dangereux.

    J'aime

  2. En effet, pour les bruxellaires, Bruxellois francophones et Bruxellois flamands sont … Bruxellois.
    Et les Wallons ? Ils ne sont pas Bruxellois.
    Et pour notre malheur, les médias francophones qui nous informent (RTBruxellois, RTL, le Soir, La Libre, la DH, le Vif) sont bruxellois.
    Avec des rédactions qui prônent des lignes éditoriales pro bruxelloise et donc, quelque part, aussi pro bruxello-flamande.
    Et pour notre malheur, pas vraiment anti-wallonne mais quasis. En niant l’identité wallonne et ses réalités.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s