Vanitas vanitatum

Par VALMY

Pourquoi la N-VA s’acharne-t-elle sur Charles Michel ? (Bertrand Henne – RTBF- 16/11/2018). Un Premier Ministre sous influence. (Philippe Walkowiak – RTBF – le 16/11/2018).

Que de questions angoissées concernant Charles Michel, dénommé Premier ministre du Royaume de Belgique !

Monsieur Gheude, en date du 13 octobre, signa un article intitulé OUI, MONSIEUR MICHEL, ANTICIPONS !

Ce faisant, il prenait au mot le Premier ministre qui avait souligné dans sa déclaration de politique générale, l’importance d’anticiper.

Mais anticiper quoi ? L’avenir bien sombre de la Wallonie, pardi !

Pour Monsieur Gheude, il s’agit d’anticiper face à une évolution qui fait de la Flandre une nation désireuse d’être maîtresse de son destin.

Hélas, les politiques wallons demeurent fondamentalement des Belges portant œillères et Monsieur Michel, Premier ministre par le hasard électoral, se veut le parangon belgissime. Il le clame d’ailleurs partout où il peut apparaître aux côtés des grands de ce monde !

Or, « il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne ».

Espère-t-il convaincre la Nation flamande du bien-fondé de prôner et chanter les louanges du Royaume de Belgique par monts et par vaux ?

Le « pôvre », il faut craindre qu’il déchante aussi vite que maître corbeau à la perte de son fromage. Oui, le patronat flamand apprécie la marque « Made in Belgium » mais sans plus et jusqu’à quand ?

Dans le cas du présent commentaire, il s’agit du « pacte de Marrakech sur les migrations » négocié sous l’égide de l’ONU qui doit être signé le 10 décembre prochain.

De manière enthousiaste et irréfléchie, le Premier ministre s’engage à le signer au nom de la « Belgique » mais le Vlaams Belang qui condamne ce processus onusien vient récemment de rafler des électeurs à NVA au point de doubler sa représentation (14 % au lieu de 7%).

La réaction logique à ce déboire électoral ne se fait pas attendre. La N-VA décide donc de faire volte-face brutalement et de ne plus rien concéder à sa droite et tant pis pour le Premier Ministre qu’elle n’hésite pas à « déshabiller » en public et à lui faire ouvertement savoir que ce pacte est onbespreekbaar.

Charles Michel, à l’ego meurtri, refuse de constater qu’il n’est en rien le Premier ministre du Royaume de Belgique mais seulement un simple faire valoir prisonnier de son principal « allié » flamand.

Si en Belgique, tous les chefs de gouvernement doivent composer, certains comme Jean-Luc Dehaene ou Guy Verhofstadt pouvaient imposer leur point de vue, parce qu’ils venaient de FLANDRE.  Aujourd’hui, différence notoire, le fauteuil de Charles Michel ne représente que la résultante de forces qui composent sa coalition et il oublie, en bon belgicain, qu’il appartient à la minorité WALLONNE ! NUANCE CAPITALE !

Charles Michel devra faire « avec » car la N-VA ne fonctionne qu’à travers ses seuls intérêts et ceux de Mère Flandre. Tant pis pour le Premier Ministre qu’elle a contribué à mettre en place et qui, comme tout bon Wallon, ne veut pas comprendre qu’il n’est qu’un otage appartenant à la minorité détestée et détestable.

Espérons qu’aux élections prochaines, fédérale, régionale et européenne, la Flandre pousse enfin les Wallons dans leurs derniers retranchements et les provoque jusqu’au divorce. Alors, peut-être Charles Michel comprendra la vanité de ses rêves de « Premier belge ».

3 réflexions sur « Vanitas vanitatum »

  1. le succes du Vlaams Belang est une excelente nouvelle. C’est l’épée
    dans le dos de la NVA qui a trahi son électorat flamimgant. Avec
    le Vlaams Belgang ce será Belgie Barst Dommagfe qu’il n’existe pas
    un parti similaire en Wallonie. Mais patience la fin des transferts
    apptroche et les Wallons affamés pourraient se réveiller

    J'aime

  2. Non M. Michel: agissez! L’avenir des francophones est presque déjà derrière eux,grâce au cynisme des dirigeants de ce coin de Belgique. Utilisez ce qui vous reste de cervelle pour consulter des gens avertis…. et choisissez votre camp,une fois pour toutes.
    Ivette Bauthière

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s