Waterloo, morne et pleine aux as ?

Par Georges-Henry Simonis

« UNE REVOLUTION A WATERLOO POUR SERVIR LA WALLONIE »:

Sous ce titre accrocheur, Le Soir (18 janvier 2018) annonce qu’un opérateur privé devrait assurer l’exploitation commerciale et touristique du site, le célèbre champ de bataille devenant la porte d’entrée de la Wallonie.

50 millions d’euros avaient été consentis à l’occasion du bicentenaire de la défaite de 1815, mais les visites diminuent et l’opérateur actuel se retire… Aussi, le Ministre CDH du tourisme wallon, René Collin, s’est-il empressé de signer une convention avec une Intercommunale locale « Bataille de Waterloo » et de lancer un marché public destiné à désigner un opérateur privé chargé de l’exploitation commerciale et touristique du site, moyennant partage des recettes avec la Région wallonne. Celle-ci investirait 40 millions d’euros complémentaires, pour une concession prévue jusqu’en 2035. Le site pourrait accueillir 450.000 visiteurs par an, la redevance étant de 300.000 € annuels et 10 % sur les bénéfices, 18,5 % revenant à l’Intercommunale.

Joli montage financier sur territoire public. Pourquoi pas ? Question saugrenue : si c’est tellement rentable, pourquoi une intervention financière des pouvoirs publics régionaux ? Que ce soit à Waterloo ou à Braine-l’Alleud, il est à parier que des investisseurs locaux ne manquent pas en ces terres parmi les plus riches du pays. On pense évidemment aux amis de Kubla, et de ses amis Chodiev ou De Decker (toujours membres du MR…)!

Voilà une nouvelle aliénation de patrimoine pour la Région wallonne encore une fois pénalisée par l’Etat qui n’a jamais réussi à récupérer les terres allouées incongrûment en leur temps au duc de Wellington et à ses descendants. « Ne faut-il pas parler de scandale? », écrivait à ce propos le sénateur Jean Humblet. Ce privilège archaïque demeure scandaleux, et il faut enfin y mettre fin. Le gouvernement MR/CDH devrait s’y atteler.

Si d’aventure, dans les mois à venir, la Wallonie redevenait française – ce qui est dans l’ordre des choses – Waterloo ne serait plus la porte de la Wallonie, mais bien la Porte de France !  Il serait particulièrement inconvenant de laisse le lion de la butte tourné vers la France : il y aura lieu de le retourner vers les Anglais et tous les contre-révolutionnaires d’Europe unis contre l’Empereur qui, aux yeux du peuple, était encore, qu’on le veuille ou non,  dépositaire des idéaux révolutionnaires de 1789… Un brexit à l’envers : retournons le lion. Avec respect pour toutes les victimes de ces guerres inutiles, vive la Wallonie, vive la République et vive la France.

3 réflexions sur « Waterloo, morne et pleine aux as ? »

  1. Ah! Monsieur Simonis, si vous saviez combien de fois j’ai déjà rêvé du retournement à 180° de ce lion batave ! Pour les terres allouées incongrûment en leur temps au duc de Wellington et à ses descendants, tant que la Belgique existera, personne en Wallonie ne décidera de mettre fin à ce scandale. Seul point positif, les promoteurs immobiliers ne peuvent saccager ces terres agricoles. Mais ce n’est pas une excuse.

    J'aime

  2.  » Si d’aventure, dans les mois à venir, la Wallonie redevenait française – ce qui est dans l’ordre des choses – Waterloo ne serait plus la porte de la Wallonie, mais bien la Porte de France !  » Il est effectivement que cela le devienne surtout que cela bouge en face:

    Publication BEL-RTL du 21/01/2018

    Y a-t-il un problème entre les Bruxellois francophones et les Wallons? « J’ai l’impression actuellement qu’il y a une distance entre nous et la Wallonie  »

    Je me sens plus proche d’un Bruxellois francophone et néerlandophone que d’un Flamand ou d’un Wallon. Bruxelles aux Bruxellois”. C’est la phrase « choc » de la semaine et elle vient de la Bruxelloise co-présidente d’Ecolo, Zakia Khattabi. Va-t-on vers la scission entre Wallonie et Bruxelles ? Les Bruxellois francophones se sentent-ils plus proches des Bruxellois néerlandophones ou des Wallons ? C’est ce qu’a voulu savoir Christophe Deborsu pour son émission C’est pas tous les jours dimanche. Il est donc allé demander leur avis aux Bruxellois avec le Vote dans la rue.
    « La Wallonie pour nous c’est quelque chose de plus loin, plus abstrait peut-être aussi »
    Certains Bruxellois se sentent effectivement plus proches des Bruxellois néerlandophone que des Wallons. « Je me plais ici parce que c’est très multiculturel et que je n’ai pas ce sentiment-là si je parle d’un Wallon », « J’ai l’impression actuellement qu’il y a une distance entre nous et la Wallonie qui grandit pratiquement tous les jours », « La Wallonie pour nous c’est quelque chose de plus loin, plus abstrait peut-être aussi », « Je me sens plus proche d’un Bruxellois effectivement, même s’il est flamand, parce que ça fait partie de la culture Bruxelloise », ont répondu certains.
    « On est plus proche de la Wallonie parce qu’ils parlent la même langue que nous »
    D’autres par contre, se sentent plus proches des Wallons, surtout parce qu’ils parlent la même langue. « On est plus proche de la Wallonie parce qu’ils parlent la même langue que nous », « Je suis plus proches des Wallons que d’un néerlandophone, même s’il est bruxellois comme moi. Le néerlandais, moi, niet », ont répondu deux personnes interrogées.
    « On est tous des Belges, non? »
    Résultat des votes, 2/3 des Bruxellois qui ont répondu au vote dans la rue se sentent plus proches des autres Bruxellois, même néerlandophones, que des Wallons. Mais la toute grande majorité des Bruxellois interrogés refuse de choisir: « Je suis fière d’être belge, je ne suis pas uniquement bruxelloise francophone », « On est tous des Belges, non? », « Je me sens avant tout belge. »

    Questionnez donc les bourgeois de Bruxelles, Monsieur Borsu, eux ignorent depuis toujours les Wallons, à l’image de peuplades perdues, sauf les rares qui régissent les terrains de chasse et les restaurateurs dans les Ardennes…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s