Deux poids, deux mesures…

Exemple dans le JT de la RTBF du mercredi 4/10/2017, on y parle de l’entreprise Celyad (entreprise wallonne), comme une entreprise belge. La journaliste bruxelloise, qui oublie que son salaire est payé en grand partie par les Wallons, ne dira pas que c’est une entreprise wallonne. Ça lui ferait mal de le dire que c’est une entreprise wallonne qui réussit en trouvant un remède efficace contre la leucémie, une performance incroyable !

Elle aurait apporté cette précision régionale avec fierté si l’entreprise était bruxelloise et avec respect si l’entreprise était flamande. Mais voilà c’est une entreprise wallonne, alors la RTBF masque et noie son identité dans la belgitude.

Par contre, pour parler des problèmes des grèves surprises des Tec, la même journaliste précise bien les TEC wallons, elle n’a pas dit les TEC de Belgique.

Claude Rolland

Une réflexion sur « Deux poids, deux mesures… »

  1. Tous les partis politiques de Wallonie doivent plaider COUPABLES en cette matière. Ah! Si jamais la « Communauté Wallonie-Bruxelles » explose…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s