Les joyaux de la couronne

maillot diables rougesCela me laisse rêveur, cette couronne dessinée en grand sur le nouveau maillot des Diables rouges. Peut-être une fantaisie de l’équipementier suisse. Ou le couronnement d’une équipe appelée à régner sur le football mondial. Plus probable, un généreux sponsor qui réclame une visibilité maximale. Après tout, les rois du ballon rond sont aussi payés pour associer leur nom à des produits. Sauf que la publicité commerciale est partout mais pas sur le maillot d’une équipe nationale de football. Cela reste un espace national. Aucun doute, c’est la couronne de l’Union (royale) belge de football et c’est aussi la couronne de la Belgique et celle de son roi.

La monarchie belge envahit l’espace national parce qu’il est de plus en plus vide. Il faut le remplir avec des symboles avant que ne s’opère une prise de conscience chez ceux qui n’ont aucune raison de rester belges à tout prix. Pour faire oublier que la Belgique se désagrège, il faut de l’image, il faut de l’émotion. Appuyer sur la Brabançonne et les trois couleurs nationales. Et maintenant, chose inédite, il faut clairement identifier les Diables rouges à la couronne. Passer de l’engouement populaire autour de l’équipe nationale de football à la promotion de la monarchie sans laquelle il n’y aurait plus de Belgique.

Cette couronne, surmontée d’une croix, c’est un hommage rendu à l’Ancien Régime et il est surprenant que nos journalistes n’y voient pas l’ombre d’un problème alors qu’ils dénoncent l’existence d’une ultra-droite royaliste en France. A chacun ses tabous. Quoi qu’il en soit, l’instrumentalisation du sport, cela ne favorise pas la réflexion citoyenne.

Au nom de la patrie belge en danger, c’est une certaine idée de la Wallonie qu’on sacrifie. Et plus que ça : c’est l’avenir de la région wallonne qu’on met en danger. Quand les Flamands accusent l’Etat belge de les vampiriser, ils savent comment le faire évoluer. Ce sont les Wallons qui, piégés dans leur sentiment d’appartenance à la Belgique, ont le plus à perdre. Ils pourraient bien accepter le confédéralisme sans même assumer leur autonomie future, sans même oser un regard vers la France, sinon pour la tenir à distance. Economiquement faibles et psychologiquement défaits. Des Wallons sans une identité wallonne, seulement fiers de rester belges et du rapport déséquilibré qui les attacherait à la Flandre.

G.R.

4 réflexions sur « Les joyaux de la couronne »

  1. Euh… Cette croix sur la couronne… n’est-elle pas aussi un symbole ? Tous les « joueurs » et leurs supporteurs s’y retrouvent-ils vraiment ?

    J'aime

    1. Tu as raison, Claude. Cela ne m’a pas échappé. Je suis surpris à la fois par l’initiative d’insister sur cette couronne (avec la croix) et par l’absence totale de réactions. Je n’ai pas voulu polémiquer sur ce point mais ton commentaire me pousse quand même à ajouter une phrase…

      J'aime

  2. Autre petite remarque, Filip/Philippe est roi des belges. Il n’y a pas de roi de belgique… Il n’y a donc pas de couronne de belgique, mais une couronne (qui n’existe d’ailleurs pas physiquement) de roi des belges.

    J'aime

  3. Cette croix n’est pas seulement « un hommage rendu à l’Ancien Régime »… c’est aussi un signe convictionnel…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s