Bilan du rail wallon ?

Qu’en est-il de l’analyse reprise ci-dessous qui date de janvier 2016  ? Où en est le RER wallon ? Où en est la modernisation du rail wallon ?

La SNCB, dirigée par les Flamands roule pour la Flandre en dilapidant le rail wallon, nuisant gravement aux intérêts de la Wallonie.

Et ce, avec la complicité passive des administrateurs wallons de la SNCB et des politiques wallons paralysés par la peur du séparatisme et de la régionalisation de la SNCB.

La seule fois où le gouvernement wallon avait osé critiquer officiellement la SNCB, il a été vite contré par son propre président qui avait mis en garde contre une probable réplique flamande qui entraînerait la régionalisation / scission de la SNCB. 

Profitant de la paralysie des Wallons, les Flamands s’approprient la SNCB, tout à leur profit. Des dizaines de milliards sont investis à Zaventem vlaanderen (diabolo) et à Antwerpen (tunnel Liefkenhoeck). La SNCB investit pour soutenir le trafic marchandises des ports flamands. Elle s’endette pour moderniser les gares et le réseau flamand. Le RER flamand est fini depuis longtemps et, un luxe, il est à 4 voies. Les lignes flamandes sont démultipliées pour relier toutes les villes flamandes via un maillon ferroviaire et modernisées pour être plus rapides. 

Pendant ce temps, où en est le RER wallon ?

La SNCB voit grand dans le projet d’union entre la Flandre et la Hollande, un Grand Pays-Bas néerlandais ferroviaire sur le dos des Wallons.

Sous la volonté des Flamands, la SNCB isole le rail wallon de ses pays voisins en ne lui laissant qu’une seule issue : la Flandre. 

Mais le pire est à venir. 

La Flandre prépare son union avec la Hollande, au travers d’un grand projet : « le Rhin d’Acier » qui vise un grand réseau marchandise Flandre & Hollande  & Allemagne & Luxembourg. 

Ce projet flamand dit de niveau « fédéral », est financé, comme le tunnel d’Anvers et comme le Diabolo de Zaventem, en dehors de la clé et donc au détriment des 40 % wallons de la clé 60/40, (40 % de « plus grand chose » = quasi plus rien). 

Le Rhin d’Acier va permettre aux marchandises flamandes de contourner la Wallonie, signant ainsi la mort des gares de tri et du réseau marchandise wallon. 

Syndicats, administrateurs et politiques wallons sont au courant. 

Hélas personne ne bouge et tous se taisent pour ne pas provoquer la séparation.

Mais de quoi nos politiques ont-ils peur ?

La SNCB ne rapporte plus grand-chose à la Wallonie. Au contraire, elle nuit à nos intérêts.

Les chiffres et les arguments que ses dirigeants présentent sont ceux trafiqués par des managers membres du Voka (organisation patronale flamande) ou du « In De Warande « (organisation flamande) ou encore membres du Borenbond.

Leur objectif : garder la Wallonie sous leur coupe, afin de la soumettre aux volontés flamandes et surtout persuader les Wallons qu’il ne leur reste que la Flandre vers qui se tourner.

Cette peur panique, entretenue par la Flandre, est irrationnelle car en fait, au point où nous en sommes avec la SNCB, nous n’avons plus rien à perdre.

La SNCB nuit à nos intérêts. Alors prenons un autre partenaire ferroviaire.

Le plus indiqué par sa taille et surtout par sa proximité : la SNCF.

Bien sûr, la Flandre et même le tout Bruxelles y mettront leur véto.

Mais ne sommes-nous pas dans un pays confédéral où c’est chacun pour sa Région ?

La solidarité flamande et bruxelloise n’existe plus. 

Si les Wallons veulent s’en sortir, ils doivent oublier la Belgique flamande pour se recentrer sur leur avenir. 

C’est seulement en créant une collaboration avec la SNCF que les Wallons pourront sauver et développer le rail wallon. 

Nous n’avons plus rien à perdre, mais au contraire, tout à gagner !

Claude Roland

6 réflexions sur « Bilan du rail wallon ? »

  1. Vous le dites très justement, Monsieur Roland, nous n’avons plus rien à perdre à nous séparer des Flamands, que du contraire. Mais pour les gouvernants wallons, il n’existe qu’un seul mot d’ordre: SOIS BELGE ET TAIS-TOI. Jusqu’à quand ?

    J'aime

  2. Bien dit M. Roland.

    Et j’ajouterais que cela devient risible d’avoir des dirigeants politiques pareils en Wallonie. Y a qu’à voir encore cette histoire de « Traité de Marrakech » pour comprendre!!! Monsieur le « dernier ministre » heuh pardon, le Premier Ministre Michel, préfère encore « gouverner » avec un gouvernement minoritaire plutôt que d’oser dire non à l’UE et son traité de disparition des nations au profit de la mondialisation (ou N.O.M. = Nouvel Ordre Mondial) vers lequel on se dirige tout droit, pauvre de nous!!! Enfin, on va se consoler en se disant qu’il a mis la N-VA en pétard et ça promet pour les élections de mai prochain (si elles ne sont pas anticipées d’ici là…). Une N-VA qui doit surfer avec la montée du Belang dans ses rétros et une Wallonie qui, selon les sondages, verrait le PS et le PTB gagner, oui, ça promet… Une Flandre à droite toute (voir extrême droite) et une Wallonie à gauche toute (voir extrême gauche), Quel beau pays que cette Belgique, franchement, vous trouvez pas??? LOL MDR!!!!!!!
    Mais effectivement, qu’est-ce qu’on serait bien mieux au sein de la SNCF!!!!!!
    Voici 2 vidéos de la chaîne TV-Lux (chaîne locale de la Province de Luxembourg) où on peut voir que c’est toujours des promesses et du bla-bla mais que rien de concret ne sort jamais faute de moyens financiers (ici la comparaison avec le Grand-Duché du Luxembourg où tout est fait pour améliorer et moderniser mais où ils ont des moyens autres, bien évidemment). Et dire que si on serait français….

    https://www.tvlux.be/video/info/sncb-infrabel-vers-un-mieux-a-a-partir-de-juin-2019-_30580.html

    https://www.tvlux.be/video/info/a-quand-le-park-and-ride-de-viville-_30581.html

    J'aime

  3. Les responsables sont connus Tous les politiciens wallons a commencer
    par l’ineffable Gallant qui a supprimé le thalys wallon, Magnette ministre
    des communications qui n’a pas obtenu la liaison ferroiviaire avec
    l’aéroport de Charleroi etc… Pourquoi les membres de l’alliance
    n’interviennent-ils pas systématiquement dans le courrier des lecteurs
    des journaux belgicains ppur dénoncer inlassablement cette
    trahison ?

    J'aime

  4. Vous croyez que le courrier des lecteurs de la DH les laissera passer ?
    Allez faire un tour sur les réseaux sociaux et lisez les commentaires, vous serez édifié.
    Entre parenthèses, j’ignore si mon message passera sur ce site.

    J'aime

  5. L’organisation agricole flamande s’appelle en fait « Boerenbond » (« Association des Paysans »). Et comme par hasard, cette organisation est puissante aussi en Communauté germanophone sous la dénomination « Bauernbund ». Les Germanophones ont encore une fois senti le vent tourné et s’allient au plus fort.
    Ben oui, après le Traité de Versaille, la « consultation » populaire de 1919 (biaisée), l’ère Balthia (1919-1925) et la fin de tout en 1945, ils ont « compris »… (« Sie haben es kapiert! »).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s