Les funérailles du démineur

funérailles dehaeneL’instrumentalisation du décès puis des funérailles de Jean-Luc Dehaene a quelque chose d’indécent. En fait, il s’agissait de créer un élan émotionnel en Flandre qui soit relayé par le monde médiatique et politique wallon et bruxellois en vue de renforcer le CD&V aux dépens de la N-VA.

Nous avions lu il y a quelques mois : « Les Diables Rouges, arme anti-NV-A ». Les sondages  nous ont montré, comme nous le soulignions à l’époque, que « Le Vif » se mettait le doigt dans l’œil.

L’effet Dehaene aura-t-il une incidence sur les résultats du 25 mai ? Plus que deux jours à dormir avant de le savoir !

Paul D.

3 réflexions sur « Les funérailles du démineur »

  1. Un sondage du Laatste Nieuws montre que 98,5% des Flamands (plusieurs milliers d’internautes) n’appréciaient plus Dehaene (Dexia). Donc effet nullissime.

    J'aime

  2. Si j’étais un Flamand, je respecterais Monsieur Dehaene. Il travaillait pour sa patrie en bon fils de Mère Flandre !
    Avec Dehaene, les politiciens traditionnels wallons et bruxellois-francophones pouvaient tromper leurs électeurs en croyant ne pas perdre la face.
    Avec Bart De Wever, le jeu de l’hypocrisie s’arrête; voilà pourquoi la NVA rebute tout ce petit monde d’arrangeurs.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s