L’intérêt wallon du Seine-Nord

canal seine-nordL’AWF se réjouit de voir un ancien projet refaire surface : la liaison fluviale entre le bassin Nord-Seine et le bassin du Rhin qui ne manquerait pas de traverser la Wallonie d’ouest en est. Espérons que cette fois, une priorité particulière sera apportée à la construction de ce canal très important pour l’économie wallonne et pour le développement d’un environnement durable permettant la réduction du trafic routier des poids lourds, arrivé à saturation et grand pollueur de l’air que nous respirons. (Paul D.)

L’Europe avance la possibilité d’investir 300 milliards d’€ dans de grands projets actuellement en souffrance. Pour le 14 novembre, les États membres devaient remettre leurs propositions.

Lu sur le site du quotidien l’Avenir :

Lundi, le député Jean-Luc Crucke (MR) a interrogé le ministre-président wallon Paul Magnette (PS) sur les projets rentrés par la Wallonie dans le cadre de ce très keynésien «plan Juncker». De la réponse de M. Magnette, nous retenons: «Nous avons voulu sélectionner ceux qui sont en phase avec la stratégie 2020 et le cœur des priorités wallonnes et, en particulier, le plan Marshall. […] Il y a également le transport fluvial, dont le projet Seine-Escaut, en complément du projet français et cela tombe bien, puisque les autorités françaises ont inscrit l’autre morceau de ce projet dans leurs priorités également. On y avait veillé. J’ai rencontré l’ambassadeur. En effet, il ne faudrait pas qu’il y ait un morceau et pas l’autre. On a parfois connu cela dans le passé. […] »

Le Seine-Nord avait été expressément abordé par le Premier ministre Charles Michel lors de sa rencontre avec le président français François Hollande, voici quelques jours, à Paris.

3 réflexions sur « L’intérêt wallon du Seine-Nord »

    1. En ce qui concerne l’autoroute, il existe déjà l’A34 « Reims – Charleville-Mézières – Sedan » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Autoroute_A34_(France)) qui sera bientôt prolongé par l’A304 qui reliera « La Francheville (Sud de Charleville-Mézières à la frontière franco-belge de Gué-d’Hossus » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Autoroute_A304_(France)) pour une mise en service espérée en 2016. Je prends souvent la route Sedan – Charleville – Hirson – Cambrai, pour rejoindre le département du Nord (59) d’où mon épouse est originaire et j’ai déjà pu voir que les travaux ont commencé au niveau du lieu dit « Le Piquet »…

      J'aime

  1. L’autoroute Reims – Charleville existe déjà (A34) et le tronçon ouest (A304) Charleville-Bruly (frontière) est bien avancé, quoique les travaux soient provisoirement à l’arrêt suite à une décision du Conseil d’Etat selon laquelle toutes les prescriptions environnementales n’auraient pas été respectées. Côté wallon, le contournement de Couvin est enfin en chantier (après quarante ans de tergiversations !). Reste le problème de la connexion sur le périphérique de Charleroi, qui risque de constituer longtemps encore le seul goulet d’étranglement entre Rotterdam et Marseille ! Quant à la liaison Dinant – Givet, la SNCF serait intéressée et aurait proposé de financer une partie du tronçon wallon, mais jusqu’à présent, silence radio total en Wallonie (et c’est urgent, car ce qu’il reste de la ligne se dégrade à grande vitesse, on risque d’atteindre prochainement un point de non retour).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s